Version mobile du site Ires.fr à venir
A


Partager

Les Entretiens de l'IRES, jeudi 08 avril 2021 : Les mobilisations sanitaires des États face à la première vague de Covid-19

Alors que de nombreux pays d’Europe peinent à sortir d’une deuxième vague, voire entrent dans une troisième vague épidémique, que l’Amérique latine fait face à un puissant rebond du coronavirus, la situation de certains pays d’Asie, ou des États-Unis, semble s’améliorer. La persistance de l’épidémie de Covid-19, son ampleur et son caractère mondialisé, ainsi, que, récemment, la difficulté à mener à bien des campagnes de vaccination massives, mettent durablement à l’épreuve les États et leurs systèmes de santé.

Un an après l’arrivée de la première vague en Europe, et la mise en place de mesures de confinement dans de nombreux pays, l’Institut de recherches économiques et sociales (Ires) a consacré ses Entretiens aux mobilisations sanitaires des États face à la première vague de Covid-19. Ils ont eu lieu en visioconférence le 8 avril 2021 et ont assocé chercheurs et responsables syndicaux.

Lors de la première vague, les États ont dû déployer et mettre en œuvre des moyens inédits dans un temps très court pour y faire face. Pour eux, il s’agissait avant tout d’éviter la saturation des services de santé, notamment hospitaliers, mais aussi de renforcer le personnel soignant pour assurer la prise en charge des malades du Covid-19, et de disposer du matériel médical et de protection nécessaire, marqué par des pénuries.

La présentation de différents pays lors des Entretiens, qu’ils soient européens (Italie, Suède et France), ou non (Argentine et Chine), a permis d’apprécier le degré de ressemblance ou de divergence des réponses apportées par les exécutifs nationaux, et de voir dans quelle mesure les configurations institutionnelles et économiques des systèmes de santé ont influencé les interventions des États et pesé sur leur capacité à absorber le choc de cette première vague épidémique. L’analyse de ces cas, et la présentation de la synthèse du numéro spécial de la Chronique internationale de l’IRES consacré aux mobilisations sanitaires des États et de l’Union européenne face à la 1re vague de Covid-19, a permis enfin de voir quelles leçons ont été tirées – ou pas – de cette première vague.

Télécharger la présentation

Visio-conférence le jeudi 8 avril 2021, de 8h45 à 12h30

Le numéro spécial de la Chronique internationale de l’IRES (numéro spécial, n° 171, septembre 2020) qui a servi de support à ces Entretiens est en libre accès ici

 

 

Programme

8:45 Accueil des participantes et participants

9:00 Ouverture : Eric Pérès (Président de l’Ires)

9:00-10:30 Session 1 : « Europe »

• « Italie. Après le choc initial, des ressources renouvelées pour le système sanitaire, en attendant une réforme plus ambitieuse ? », Jean-Olivier Mallet (association Marginalités et Société, Talence)

• « Suède. Une gestion singulière de la crise sanitaire, un système de santé décentralisé sous forte tension », Annie Jolivet (CEET-Cnam et CRTD-Cnam, associée à l’Ires)

• « France. Une gestion étatique centralisée et désordonnée », Renaud Gay (EHESP, associé à l'Ires)

3 Interventions syndicales : Christophe Prud’homme (CGT Santé) ; Anne-Michèle Chartier (CFE-CGC) ; Gilles Gadier (FO, Services publics et de santé)

10:45-12:15 Session 2 : « Et ailleurs »

• « Argentine. Une mobilisation forte, précoce… mais insuffisante de l’État fédéral »,

Virginia Mellado (INCIHUSA-CONICET, Mendoza) et Arnaud Trenta (Ires)

• « Chine. La mobilisation sanitaire des pouvoirs publics locaux : le cas de la ville de Wuhan », Jingyue Xing-Bongioanni (CEET-Cnam, associée à Pacte), Jun Chu (Doctorante en anthropologie culturelle, University of Göttingen, Allemagne)

• « Recettes communes et logiques nationales : la gestion sanitaire de l’épidémie de Covid-19 par les États », Kevin Guillas-Cavan (Ires)

Christian Chevalier (UNSA Education, Délégué général aux enjeux européens et internationaux) ; Sylvie Dussan (CFTC, santé sociaux Moselle) ; Evelyne Rescanières (CFDT)

Échanges avec la salle

12:15-12:30 Clôture : Frédéric Lerais (Directeur de l’Ires)

En bref...