Version mobile du site Ires.fr à venir
A


Cristina NIZZOLI

   

Cristina NIZZOLI

Sociologue
16, boulevard du Mont d’Est
93192 Noisy-le-Grand Cedex
Tél. : + 33 1 48 15 19 23 
E-mail : cristina.nizzoli[arobase]ires.fr

 

 

Thèmes de recherche actuels

  • Relations professionnelles et comparaison internationale,
  • Genre et racisation dans le monde du travail,
  • Participation au programme de recherche franco-québecois "Transformations de l’emploi et de la représentation collective dans le travail du care",
  • Suivi de l’actualité économique et sociale de l’Italie pour La chronique internationale de l'IRES

Publications 

  • Nizzoli C. (2015), C'est du propre ! Syndicalisme et travailleurs du « bas de l'échelle » (Marseille et Bologne), PUF, Paris.

  • Nizzoli C. (2015), « Compte rendu : Conditions d'emploi, syndicalisme et dialogue social dans l'aide à domicile, la Revue de l'Ires, n 78-2013/3, numéro spécial », Économies et sociétés, 7, p.1143-1146 (Série « Socio économie du travail »).

  • Nizzoli C. (2015), « Recension de l’ouvrage Scrinzi, F., 2013. Genre, migrations et emplois domestiques en France et en Italie. Construction de la non-qualification et de l’altérité ethnique. Pétra, Paris », Nouvelle Revue du Travail, 6.

  • Nizzoli C., Da Cruz M. (2014), « Quand savoir migrer ne fait pas tout : les limites à la mobilité dans deux contextes de migrations contemporaines aux États-Unis et en Europe », Migrations Société, vol. 26, 153-154, p. 167-180.

  • Nizzoli C. (2012), « Mesure du travail et action syndicale dans un contexte de sous-traitance », in Mesures et démesures du travail, éd. Alaluf M., Desmarez P., Stroobants M., Éditions de l'Université de Bruxelles, Bruxelles, 2012, p. 157-166, (communication sélectionnée – Actes des JIST 2012).

  • Nizzoli C. (2011), « Le syndicalisme à l'épreuve du mouvement des travailleurs sans-papiers », L'année Sociale, Paris, p. 159-173.

  • Nizzoli C. (2011), « Migranti e Sindacato – osservare dall’interno », ERE Emilia Romagna Europa, n 9, Bologna, p. 155-121.

En bref...