Version mobile du site Ires.fr à venir
A


adminsi2s2016

adminsi2s2016

A4 6 juin 19

jeudi, 02 mai 2019 13:58

Bulletin des nouveautés 822

The present State of the Art Report is the first output of the Don’t GIG up! project, cofunded by the Directorate-General for Employment, Social Affairs and Inclusion of the European Commission, and aimed at improving expertise and knowledge on the role unions and social dialogue can play with regard to the protection of gig workers. The project pursues the following objectives: l to identify policy options guaranteeing the adequate enjoyment of labour rights by gig workers, including clauses and provisions possibly set by collective agreements; l to identify policy options ensuring social protection of gig workers, in terms of insurance against accidents at work, illness, pensions, unemployment risk, and coverage of other social benefits; l to support unions in putting in place effective strategies to organise and represent gig workers; and l to identify pathways for exploiting the potential positive effects of gig-economy and platform-based work, like the potential to bring back ‘gigs’ traditionally performed in the framework of the undeclared economy within the reach of employment and fiscal rules. Running for 24 months (February 2018 – January 2020), the core phases of the project combine studies and action research to analyse features and challenges of the gig economy in a set of selected countries, namely: Germany, France, Italy, Poland, Spain, and Sweden. After a preliminary analysis on the selected dimensions of the gig economy in the covered countries, mainly based on desk review, the project screens and compares as case studies a set of practices initiated by public institutions, social partners, or gig workers themselves to organise gig workers and increase their employment and social security rights. Findings from the preliminary analysis and from case studies shall be discussed in three mutual learning workshops, involving partners, unions from different countries, and representatives of platforms. The research is complemented with a final comparative assessment on how gig-economy affects industrial relations at both national and European level, with a view to delivering policy recommendations. A work package on dissemination also entails the promotion of findings through publications, seminars, articles, and a final conference.

vendredi, 19 avril 2019 10:34

Projet pilote en Tunisie

Un « budget de la dignité » pour la Tunisie

Projet pilote de recherche

vendredi, 19 avril 2019 10:30

Bibliographie

vendredi, 19 avril 2019 10:26

English version

The Minimum Income Standard in the United Kingdom

Researchers in the UK are undertaking research on the Minimum Income Standard, and are part of a network of countries carrying out similar research around the world.

jeudi, 18 avril 2019 16:56

Présentation

La méthodologie MIS (Minimum Income Standard) a pour objectif de définir le revenu nécessaire aux ménages pour atteindre un niveau de vie minimum décent à une période et dans un lieu de vie donnés (ville moyenne, zone rurale, grande agglomération urbaine).

La méthode consiste à interroger par étapes successives des groupes de citoyens en leur demandant d’aboutir à un consensus argumenté sur les biens et services dont les ménages ont besoin pour avoir un tel niveau de vie. Le panier de biens et services ainsi défini est utilisé pour chiffrer les budgets minimums correspondant à différents types de ménage.
Ces budgets font référence à ce qui est nécessaire pour faire partie de la société, selon les définitions établies dans chaque pays par les membres des groupes de discussion.

jeudi, 18 avril 2019 16:13

Séminaire UNAF, 11 avril 2019

Participation de Pierre CONCIALDI au séminaire « Consommation et budgets des familles : quels changements ? »

11 avril 2019 - UNAF - Salle ARCHAMBAULT

PROGRAMME

9h30 Introduction et présentation du séminaire interne « Niveaux de vie des familles » 

Mériadec RIVIERE - président du Département ECO - UNAF / Jean-Philippe VALLAT - directeur des Politiques et actions familiales - UNAF

9h45 L’évolution des postes de dépenses des familles et les grandes tendances de leur consommation

Pascale HEBEL - Directrice du pôle consommation et entreprises - CREDOC 

10h30 Présentation des activités d’accompagnement budgétaire et d’aide à la gestion du budget familial « Comment ces grandes tendances de consommation et de dépenses se retrouvent-elles parmi les familles accompagnées ? »

Laura BITEAUD - UDAF du Bas-Rhin  Nathalie CANRON - UDAF de la Drôme / Catherine COLOMBEL - UDAF de Paris / Mathilde YVON - UDAF de Seine-Maritime

11h10 Echanges avec la salle 11h30 Pause 11h45 Les nouvelles formes de consommation : consommation collaborative, consommation durable

Pascale HEBEL - Directrice du pôle consommation et entreprises - CREDOC 

12h10 Echanges avec la salle 13h00 Déjeuner

14h30 Les budgets de référence 1. Les budgets types

Yvon SERIEYX - chargé de mission - Pôle ECO - UNAF

2. Les budgets de l’ONPES

Pierre CONCIALDI - chercheur à l’IRES (Institut de recherches économique et sociales) 

15h30 Table ronde « Quels arbitrages dans les besoins des familles dans le travail d’accompagnement budgétaire ? » 

Laura BITEAUD - UDAF du Bas-Rhin / Nathalie CANRON - UDAF de la Drôme / Catherine COLOMBEL - UDAF de Paris / Mathilde YVON - UDAF de Seine-Maritime

16h10 Echanges avec la salle

16h30 Conclusion 

Dominique ALLAUME-BOBE - présidente du Département HCV - UNAF / Marie-Pierre GARIEL - présidente du département PSS - UNAF

jeudi, 18 avril 2019 13:52

Bulletin des nouveautés 821

Odile Chagny interviewée dans cet article de Raphaëlle Pienne dans Inffo formation n° 963, publication de Centre Inffo, www.centre-inffo.fr ; magazine téléchargeable à l’adresse www.centre-inffo.fr/category/site-centre-inffo/telecharger-inffo-formation

 

jeudi, 11 avril 2019 13:48

Bulletin des nouveautés 820

mardi, 09 avril 2019 15:11

English Abstracts

Germany - The Place of Refugees in Society: A Heated Debate Reflecting Social Divisions

Adelheid HEGE

Though Germany has seen a significant drop in asylum requests since 2017, the place of refugees in German society remains contentious. The article seeks to outline the administrative and social status of recent humanitarian migrants. Despite the complexity of the process, studies have shown how civic alliances including businesses, charities, and volunteer organisations have promoted integration. Yet against the backdrop of increasingly solid support for the xenophobic Alternative für Deutschland (AfD) party in the parliamentary landscape, the political debate is struggling to look beyond the problems of human migration and its supposed threat to national cohesion. Some union activists are also susceptible to xenophobic discourse. The leitmotif of intrusion seems designed to unite the animosity arising from feelings of material and cultural loss in various quarters, particularly in the former East Germany.

Germany - Partnership without Conflict? Conflict without Partnership? A Debate on the State of Professional Relations

Marcus KAHMANN

Until the 1990s, the German professional relations system was good enough to serve as a model for other countries. But for some years now, a number of voices have spoken out about its increasing irrelevance as a model. The system’s apparent institutional stability has masked numerous changes that have led some to claim that it is now fully on the path to neoliberalism. The article looks back at the terms of the debate among a group of German researchers specialising in professional relations.

United Kingdom - Trade Unions and Online Platforms

Jacques FREYSSINET

The United Kingdom has seen conflicts fought by online platform employees that have had a major impact. Yet trade unions have found it extremely hard to organise a heterogeneous professional category with imprecise boundaries and an unclear legal status. Their demands so far have led to progress in the recognition of individual rights that, though significant, remains fragile. They have made little headway, however, in obtaining the recognition of collective rights, particularly the right to collective bargaining.

Norway and Scandinavia - How Have Social Partners Reacted to the Development of Online Platforms?

Kristin JESNES

This article focuses principally on platforms that provide a remunerated activity for a large number of individuals. Who are these individuals in the Norwegian workplace? What characterises their labour activity? How have the social partners and government reacted and responded to the development of such platforms?

North America - The North American Solidarity Project: A New Step?

Christian DUFOUR

Several Canadian and American trade unions, including Unifor, UE, and NNU, are planning a new type of union alliance, joining forces with Mexican and Australian organisations. At a conference in November in Ontario they verified that they shared the same militant, class, and grass-roots vision of their union action. This makes them unique in the American union sphere, where long-standing international alliances are often conflictual. They kept up their contact in early 2019, working on a fledgling joint working programme.

 

Une analyse des budgets types de l’UNAF par Pierre Concialdi.

Télécharger le document

 

 

Retrouvez ci-dessous les vidéos et présentations des Entretiens de l'Ires du 19 mars 2019.

Alors qu’en France, le système d’aides sociales va être réformé par le projet du gouvernement de « revenu universel d’activité » dont les contours ne sont pas encore connus, les Entretiens de l’Ires ont porté sur les revenus minima garantis dans plusieurs pays industriels.

Le dernier numéro de la Chronique internationale de l’IRES est consacré à l’évolution des revenus minima garantis des personnes d’âge actif depuis la grande récession de 2008-2009 et les réformes qu’elle a entrainées dans son sillage. Il examine l’évolution des montants garantis aux personnes et les débats qui ont nourri cette question dans huit pays de l’Union européenne et aux États-Unis.

Les Entretiens de l’IRES, ont eu lieu mardi 19 mars 2019, et ont associé une soixantaine de chercheurs, universitaires et responsables syndicaux pour prolonger le débat sur deux des thèmes traités dans ce numéro. La première table-ronde a été consacrée à l’analyse du paradoxe suivant : le nombre de bénéficiaires de revenus minima garantis est stable ou en augmentation dans plusieurs pays, alors même que le chômage y est en diminution. La deuxième a été consacrée à l’examen de la mise en œuvre par certains pays, comme le Royaume-Uni ou l’Italie (encore à l’état de projet), d’une unification des minima sociaux, souvent au détriment des bénéficiaires, et de ses résultats.

La Chronique internationale de l’IRES consacrée à la « Protection des bénéficiaires des revenus minima garantis : débats et réformes » est consultable sur notre site.

Télécharger le dossier de presse

Présentations à télécharger :

Déroulé de la journée

Vers une érosion du système d’aide sociale ? (Christèle Meilland)

Le revenu de citoyenneté, mesure phare du « Mouvement 5 étoiles » (Cristina Nizzoli)

Royaume-Uni : Unification ou régression ? (Jacques Freyssinet)

Allemagne : réformes et débats de l’après Hartz IV (Odile Chagny)

IMG 3230 opti IMG 3240 opti

 

"Libres ensemble" : ce slogan utilisé par l’UNSA est fortement apprécié des militants de l’UNSA, « c’est le plus beau qu’on ait trouvé », dit cet adhérent historique. Le sens et la philosophie d’action de ce syndicat sont dans cette association complexe entre liberté et solidarité commune. Le nom de l’Union nationale des syndicats autonomes peut, à l’image de ce slogan, parfois sembler porter une contradiction interne, une tension originale : comment unir des éléments autonomes, qui « suivent leurs propres lois ou propres règles » si l’on prend le sens étymologique du terme d’autonomie ? C’est cet équilibre entre l’action locale de militants, investis dans des lieux professionnels très divers, et le projet commun d’une union syndicale née en 1993 et qui a rarement fait l’objet d’études approfondies, que nous interrogeons dans ce rapport, à destination même de l’organisation.

Télécharger l'étude

jeudi, 28 mars 2019 13:39

Bulletin des nouveautés 819

jeudi, 28 mars 2019 10:37

Arnaud TRENTA

CV détaillé

d

   

Arnaud Trenta

Sociologue

16, boulevard du Mont d’Est
93192 Noisy-le-Grand Cedex
Tél. : + 33 1 48 15 19 24
E-mail : arnaud.trenta[arobase]ires.fr 

 

Thèmes de recherche

  • Action publique face à la dépendance (handicap, grand-âge)
  • Travail et reconnaissance des proches aidants
  • Politiques d’insertion et zones grises de l’emploi
  • Protection sociale des travailleurs des plateformes numériques
  • Modèles d’engagement et carrières militantes
  • Comparaison internationale (Europe, Amérique Latine)

Publications récentes

  • Trenta Arnaud, « La reconnaissance inachevée des proches aidants : prisme familialiste et travail gratuit », Eclairages de l’IRES, n°15, 2019.
  • Touahria-Gaillard Abdia, Trenta Arnaud, « La rémunération des aidants profanes dans les politiques du handicap et du vieillissement : entre enrôlement et libre-choix des proches de personnes dépendantes », Revue française des affaires sociales, n°1, 2019, p. 201-217.
  • Trenta Arnaud, « Mouvements sociaux, gouvernements progressistes et rapports à l’économie dans l’Argentine post-néolibérale », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°20, 2018, p. 201-216.
  • Trenta Arnaud, « L’engagement associatif d’anciens militants communistes : carrières, pratiques et modèles », L’Année sociologique, Vol. 68, n°1, 2018, p. 249-279.
  • Trenta Arnaud, « Argentine. Projet de réforme du travail et retour de la contestation », Chronique internationale de l’Ires, n°161, 2018, p. 3-13.
  • Trenta Arnaud, « Du HLM à la Halte-Garderie. L’autonomisation des mères au foyer par l’interdépendance », in Rist B., Rouxel S. (Dir), Tous autonomes ! Injonction des politiques sociales ou fabrication collective, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2018, p. 215-229.
jeudi, 21 mars 2019 14:13

Bulletin des nouveautés 818

En une décennie, le système français de relations sociales s’est davantage transformé qu’en un demi- siècle. Les règles du jeu ont changé en profondeur et de nombreuses questions se posent aujourd’hui sur son avenir. Parmi ces interrogations, la reconnaissance de l’expérience syndicale occupe une place centrale. L’étude « Valosynd » de l’Ires, commandée par la CFTC, revient sur les enjeux politiques, économiques et syndicaux de cette reconnaissance à partir du témoignage des principaux acteurs concernés.

Pour lire cette étude, rendez vous ici :
http://ires.fr/index.php/etudes-recherches-ouvrages/etudes-des-organisations-syndicales/item/5895-la-valorisation-des-acquis-de-l-experience-syndicale

Xerfi Canal a reçu Antoine Math, chercheur à l'Ires, pour parler de l'accès à la cantine scolaire.

 

Participation de Claude Serfati (IRES) à la table ronde "Mondialisation et emploi"

Jeudi 21 mars 2019

Salle Odile Picpoul, Mairie du 3ème arrondissement (Paris 3e)

Programme et inscription en ligne

lundi, 11 mars 2019 14:20

Regard sur l'engagement des jeunes

Marcus Kahamnn dans l'article du numéro 640 d'Options (septembre 2018)

jeudi, 07 mars 2019 14:04

Bulletin des nouveautés 817

jeudi, 07 mars 2019 14:03

Bulletin des nouveautés 816