Version mobile du site Ires.fr à venir
A


adminsi2s2016

adminsi2s2016

Dans le cadre des travaux préparatoires conduits par le Haut-commissaire à la réforme des retraites (HCRR), le réseau Sharers & Workers et France Stratégie organisent en partenariat un séminaire autour de la prise en compte des formes d’emploi émergentes dans la définition d’un nouveau système universel de retraite.
Lien vers la page dédiée du site de Sharers & Workers :
https://www.sharersandworkers.net/nouvelles-formes-demploi-et-plateformes-quels-enjeux-pour-un-regime-de-retraite-universel/

Vous pouvez consulter sur cette page la liste des travaux récemment publiés par les chercheurs et chercheuses de l'IRES.

Odile Chagny

<  Odile Chagny, Antoine Naboulet , Nathalie Bassaler et Mathias Dufour (2018), Favoriser le développement professionnel des travailleurs des plateformes numérique , Compte rendu du séminaire Sharers & Workers du 13 avril 2018. https://www.strategie.gouv.fr/debats/favoriser-developpement-professionnel-travailleurs-plateformes-numeriques

<  Odile Chagny, Christophe Teissier (2018) : Plateformes numériques , Mobilisation collective, innovation et responsabilité sociales. Introduction de la brochure de restitution de l'événement Sharers & Workers du 23 janvier 2018. https://www.sharersandworkers.net/wp-content/uploads/2018/01/ed-2018-plateformes-numeriques-FIN.pdf

<  Odile Chagny, Sabine Le Bayon, Catherine Mathieu, Henri Sterdyniak (2018): Salaire minimum : du coût salarial au niveau de vie. Une comparaison France Allemagne Royaume-Uni, Policy Brief de l’OFCE n°34, 23 mars https://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2018/OFCEpbrief34.pdf

<  Odile Chagny (2018) : Optimal wage settings : four families in the economic literature. KU Leuven - HIVA - CAWIE Research Paper 3.3, juin. https://hiva.kuleuven.be/nl/onderzoek/thema/arbeidenor/p/Docs/cawie3docs/rp/cawie3_rp3

Pierre Concialdi

<  « L’économie et le service autour de la société, Autour de Jean Gadrey » édition les Petits Matins, « De la mesure de la pauvreté à la satisfaction des besoins sociaux : les budgets de référence », p 155

<  Le salaire minimum en France : historique, fonctionnement et débat actuels, paru en mai 2019, en coréen, dans la revue International Labor Brief.

Noélie Delahaie

<  Delahaie N., Duhautois R. (2018), “Profit-sharing and Wages: An Empirical Analysis Using French Data between 2000 and 2007”, British Journal of Industrial Relations, first publication on line : doi: 10.1111/bjir/12295

<  Delahaie N., Perez C. (2018), « Ajustements de l’emploi et des salaires : quels compromis en temps de crise ? Une analyse quantitative et qualitative à partir de l’enquête REPONSE 2010-2011 », CES Working paper, n° 2018.06, 35 p.

Jeanne Fagnani

<  « Les réformes de la politique familiale en Allemagne », Variances, juillet 2018

Jeanne Fagnani et Antoine Math

<   « Reforms in Parental Leave Policies in France: Tensions between Budgetary Restrictions and The Promotion of Gender Equality. Reason for a decline”, Revista del Ministerio de Empleo y Seguridad Social,, Economía y Sociología, n°136, 2018, pp.40-57

"Depuis le mois de mai 2018, une succession de déclarations ministérielles sibyllines et parfois contradictoires, de « fuites », de rapports d’experts et enfin de prises de position présidentielles ont ouvert un débat sur l’équité, le coût et l’efficacité des aides sociales. L’épisode du « pognon de dingue » a fait craindre une mise en cause radicale de ces dernières. Dans la « stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté » présentée par le Président de la République le 13 septembre dernier, il n’est pas question de réduction des aides mais seulement d’une concertation sur la création, à l’horizon 2020, d’un revenu universel d’activité. La menace sur les aides socisemble écartée dans l’immédiat ; n’est-elle que repoussée ? Quelques rappels sont nécessaires pour interpréter la genèse accidentée de cette stratégie et ensuite pour porter une appréciation sur les choix qui ont été finalement retenus." Télécharger le document

Le rapport analyse les pactes sociaux (conclus ou échoués) depuis les années 1990 dans sept pays européens. L’analyse comparative s’appuie sur sept monographies-pays détaillées. Ces pactes sont des accords bi- ou tripartites interprofessionnels nationaux d’une certaine complexité qui comprennent, d’un point de vue syndical, des avancées, mais aussi des concessions, le plus souvent salariales. Pour chaque pays, les monographies présentent les principaux pactes et analysent leur contenu, en les situant dans le contexte économique et dans le cadre des systèmes nationaux de négociation collective. Elles identifient les acteurs qui étaient à l’initiative des négociations, leurs objectifs, ainsi que les concessions et contreparties obtenues dans la négociation. Le cas échéant, les monographies expliquent également ce qui a fait échouer la négociation. 

Téléchargez l'étude ici

Retrouvez l'ensemble des études des organisations syndicales ici

Les articles du nouveau numéro de la Chronique Internationale de l'IRES sont consultables sur notre site.

Formation professionnelle, projet de directive européenne sur les congés parentaux, nouvelle réglementation sur le temps de travail en Autriche et état de la négociation interprofessionnelle en Belgique sont au programme de ce nouveau numéro de la Chronique internationale de l’IRES.
Le premier article analyse la proposition de la Commission européenne de révision des directives « congé parental » de 1996 et 2010 et d’ouverture de nouveaux droits à des congés rémunérés. Ce texte, important parce que symbolisant la volonté de relance du volet social de la construction européenne, a été peu à peu vidé de sa substance sous la pression du Conseil, après avoir été soumis au Conseil et au Parlement.
Le deuxième article met en perspective les différents cycles de négociation salariale inter- professionnelle en Belgique depuis les années 1960, plusieurs fois interrompue. Le nouvel accord intervenu en 2017 met le contrôle du « dérapage salarial » au centre des débats, et pourrait ouvrir la voie à un nouveau cycle de négociation interprofessionnelle dans un cadre profondément renouvelé.
En Autriche, la réglementation sur le temps de travail a été l’objet d’une attaque éclair par la coalition nouvellement élue, qui autorise désormais à le porter à 12 heures par jour et 60 heures par semaine, avec l’aval du patronat. Le vote sans concertation de cette loi a pris de vitesse les organisations syndicales, qui y voient une rupture du partenariat social.
Au moment où se met en place une réforme de la formation professionnelle en France, deux articles éclairent la situation de ces dispositifs à l’étranger. Deux accords tripartites ont été signés au Danemark en 2016 et 2017 sur la formation professionnelle des adultes, l’un pour faciliter celle des jeunes et des demandeurs d’emploi, l’autre pour renforcer la flexibilité et l’employabilité des travailleurs. Clé de voûte du système danois de flexicurité, le dispositif de formation se fissure : le nombre de personnes formées est en baisse, son accès est très inégal selon les statuts et les reconversions professionnelles demeurent compliquées dans certains cas.
Au Royaume-Uni, les gouvernements travaillistes et conservateurs ont successivement affiché d’ambitieux programmes visant à réformer l’appareil de formation, pour le sortir d’un « équilibre de basse qualification ». Les résultats obtenus ont cependant été décevants, l’efficacité de ces politiques dépendant largement des choix d’organisation et de modèle productif opérés par les entreprises.

Le séminaire co-organisé par le BIT et l’Ires  sur les chaines mondiales d’approvisionnement (CMA), l’emploi et les systèmes productifs  s'est tenu le 4 décembre 2018.

En 2016, lors de la 105ème session de la Conférence internationale du travail, le BIT a reçu pour mandat d’engager de nouveaux travaux de recherche sur le fonctionnement des CMA, leurs diversités selon les secteurs et leurs effets sur le travail, l’emploi et les droits fondamentaux. C’est dans ce contexte général que le Département de la Recherche a lancé avec l’aide du gouvernement français des projets de recherche portant sur plusieurs secteurs d’activité et leurs CMA.

Depuis 2016, l’IRES, en collaboration avec une équipe de l’Université de Campinas (Brésil), a entamé un travail de recherche sur l’impact des CMA sur les systèmes productifs de la France et du Brésil en se concentrant sur deux secteurs industriels qui jouent un rôle majeur dans le système productif des deux pays: l’aéronautique et l’automobile. Début 2018, l’IRES a livré un rapport qui s’appuie sur un travail d’enquête dans les deux pays et l’exploitation des données statistiques disponibles. Ce travail de recherche permet de questionner les approches théoriques en termes de CMA, les enjeux industriels propres aux deux secteurs et d’évaluer leurs impacts sur l’emploi aux niveaux régional et national.

ll s’est agit avec ce séminaire de poursuivre le débat. Deux sessions thématiques ont associé chercheurs, universitaires, dirigeants d’entreprises et responsables syndicaux. Les échanges ont été nourris des travaux remis au BIT.

Une première session « Chaines Mondiales d’Approvisionnement, ruptures technologiques et emploi » s'est concentrée sur les évolutions possibles de l’emploi et des conditions de travail à l’heure de l’industrie 4.0 et sur les dispositifs et actions mis en place par les syndicats et les directions.

La seconde session s'est concentrée sur le lien entre « Politiques publiques et intégration dans les chaines mondiales d’approvisionnement » Comment améliorer la position d’un pays (upgrading) – entreprises et salariés - grâce à l’intégration dans les chaînes de valeur ? Quelles sont les différences entre un pays développé et un pays émergent ?

 

Le rapport : « L’impact des chaines mondiales d’approvisionnement sur l’emploi et les systèmes productifs : une comparaison France-Brésil dans l’automobile et l’aéronautique » est en ligne ici :
http://www.ires.fr/etudes-recherches-ouvrages/documents-de-travail-de-l-ires/item/5666-n-02-2018-l-impact-des-chaines-mondiales-d-approvisionnement-sur-l-emploi-et-les-systemes-productifs-une-synthese

Here is the link to download the report in English (summary):
http://www.ires.fr/index.php/etudes-recherches-ouvrages/rapports-de-l-ires/item/5811-report-01-2018-the-impact-of-global-supply-chains-on-employment-and-production-system-a-summary

Télécharger les présentations :

Introduction (Catherine Sauviat)

Global supply chains and the Brazilian aeronautical industry: Technological disruption and employment (Marcos José Barbieri Ferreira)

CMA, ruptures technologiques et emploi Évolutions quantitatives et qualitatives de l’emploi en France et au Brésil (Kevin Guillas-Cavan)

Global supply chains and the Brazilian automotive industry: the role of public policies (Roberto A.Z. Borghi, Fernado Sarti, Celio Hiratuka)

 

 

Programme 

Lieu : Cédias, 5 rue Las Cases, 75007 Paris - Métro : Solferino (ligne 12)

9 : 00 Ouverture Frédéric Lerais (Directeur de l’Ires) et Cyril Cosme (Directeur de l’OIT pour la France)
9 : 15 Introduction Catherine Sauviat (Ires)
9 : 30 – 11 : 00 CMA, ruptures technologiques et emploi
Animateur : Guillaume Delautre (Département de la Recherche du BIT)
Marcos Barbieri Ferreira (Université de Campinas)
Kevin Guillas Cavan (Ires)
Grégoire Ast (DRS, Valeo)
Frank Daout (Délégué Syndical Central de la CFDT Renault)
Xavier Petracchi (Airbus, CGT)
Débat avec la salle
11 : 00 - 11 : 15 : Pause
11 : 15 – 12 : 45 Politiques publiques et intégration dans les CMA : enjeux et débats
Animateur : Pierre Veltz (IHEDATE)
Roberto Borghi (Université de Campinas)
Jean-Francois Knepper (Délégué Syndical Central FO AIRBUS)
Françoise Vallin (Coord CFE-CGC Airbus, Vice-Prés CFE-CGC Aéronautique Espace Défense)
Claude Serfati (Ires)
Débat avec la salle
12 : 45 – 13 : 00 Conclusion : Vincent Frigant (Université de Bordeaux)
13 :15 : Cocktail

Traduction simultanée anglais/ français.


Crédit photo : unsplash.com/@chuttersnap

jeudi, 18 octobre 2018 14:09

Séminaire BIT-Ires, 4 décembre 2018

Le séminaire co-organisé par le BIT et l’Ires  sur les chaines mondiales d’approvisionnement (CMA), l’emploi et les systèmes productifs  s'est tenu le 4 décembre 2018.

En 2016, lors de la 105ème session de la Conférence internationale du travail, le BIT a reçu pour mandat d’engager de nouveaux travaux de recherche sur le fonctionnement des CMA, leurs diversités selon les secteurs et leurs effets sur le travail, l’emploi et les droits fondamentaux. C’est dans ce contexte général que le Département de la Recherche a lancé avec l’aide du gouvernement français des projets de recherche portant sur plusieurs secteurs d’activité et leurs CMA.

Depuis 2016, l’IRES, en collaboration avec une équipe de l’Université de Campinas (Brésil), a entamé un travail de recherche sur l’impact des CMA sur les systèmes productifs de la France et du Brésil en se concentrant sur deux secteurs industriels qui jouent un rôle majeur dans le système productif des deux pays: l’aéronautique et l’automobile. Début 2018, l’IRES a livré un rapport qui s’appuie sur un travail d’enquête dans les deux pays et l’exploitation des données statistiques disponibles. Ce travail de recherche permet de questionner les approches théoriques en termes de CMA, les enjeux industriels propres aux deux secteurs et d’évaluer leurs impacts sur l’emploi aux niveaux régional et national.

ll s’est agit avec ce séminaire de poursuivre le débat. Deux sessions thématiques ont associé chercheurs, universitaires, dirigeants d’entreprises et responsables syndicaux. Les échanges ont été nourris des travaux remis au BIT.

Une première session « Chaines Mondiales d’Approvisionnement, ruptures technologiques et emploi » s'est concentrée sur les évolutions possibles de l’emploi et des conditions de travail à l’heure de l’industrie 4.0 et sur les dispositifs et actions mis en place par les syndicats et les directions.

La seconde session s'est concentrée sur le lien entre « Politiques publiques et intégration dans les chaines mondiales d’approvisionnement » Comment améliorer la position d’un pays (upgrading) – entreprises et salariés - grâce à l’intégration dans les chaînes de valeur ? Quelles sont les différences entre un pays développé et un pays émergent ?

Le rapport : « L’impact des chaines mondiales d’approvisionnement sur l’emploi et les systèmes productifs : une comparaison France-Brésil dans l’automobile et l’aéronautique » est en ligne ici : 
http://www.ires.fr/etudes-recherches-ouvrages/documents-de-travail-de-l-ires/item/5666-n-02-2018-l-impact-des-chaines-mondiales-d-approvisionnement-sur-l-emploi-et-les-systemes-productifs-une-synthese

Here is the link to download the report in English (summary):
http://www.ires.fr/index.php/etudes-recherches-ouvrages/rapports-de-l-ires/item/5811-report-01-2018-the-impact-of-global-supply-chains-on-employment-and-production-system-a-summary

Télécharger les présentations :

Introduction (Catherine Sauviat)

Global supply chains and the Brazilian aeronautical industry: Technological disruption and employment (Marcos José Barbieri Ferreira)

CMA, ruptures technologiques et emploi Évolutions quantitatives et qualitatives de l’emploi en France et au Brésil (Kevin Guillas-Cavan)

Global supply chains and the Brazilian automotive industry: the role of public policies (Roberto A.Z. Borghi, Fernado Sarti, Celio Hiratuka)

Programme 

Lieu : Cédias, 5 rue Las Cases, 75007 Paris - Métro : Solferino (ligne 12)

9 : 00 Ouverture Frédéric Lerais (Directeur de l’Ires) et Cyril Cosme (Directeur de l’OIT pour la France)
9 : 15 Introduction Catherine Sauviat (Ires)
9 : 30 – 11 : 00 CMA, ruptures technologiques et emploi
Animateur : Guillaume Delautre (Département de la Recherche du BIT)
Marcos Barbieri Ferreira (Université de Campinas)
Kevin Guillas Cavan (Ires)
Grégoire Ast (DRS, Valeo)
Frank Daout (Délégué Syndical Central de la CFDT Renault)
Xavier Petracchi (Airbus, CGT)
Débat avec la salle
11 : 00 - 11 : 15 : Pause
11 : 15 – 12 : 45 Politiques publiques et intégration dans les CMA : enjeux et débats
Animateur : Pierre Veltz (IHEDATE)
Roberto Borghi (Université de Campinas)
Jean-Francois Knepper (Délégué Syndical Central FO AIRBUS)
Françoise Vallin (Coord CFE-CGC Airbus, Vice-Prés CFE-CGC Aéronautique Espace Défense)
Claude Serfati (Ires)
Débat avec la salle
12 : 45 – 13 : 00 Conclusion : Vincent Frigant (Université de Bordeaux)
13 :15 : Cocktail

Traduction simultanée anglais/ français.


 

Crédit photo : unsplash.com/@chuttersnap>

Participation de Noelie Delahaie et Jacques Freyssinet au colloque annuel de l'ISSTO "Avenir du droit du travail depuis les ordonnances du 22 septembre 2017".

29 novembre 2018, 9h-18h
Amphi B8, Campus Villejean, Université Rennes 2

Inscription : gwenolla.billon[arobase]univ-rennes2.fr

Programme en ligne: https://www.univ-rennes2.fr/issto/journee-etudes

issto nov 2018

Renaud Gay participe au colloque du RT6 de l’Association française de sociologie sur la participation dans les politiques sociales et médico-sociales. Son intervention est intitulée “ L’ "autonomie" dans la réforme de l’hôpital : variations participatives sur un même thème (années 1960-années 2000)”.

Programme en ligne : https://rt6.hypotheses.org/984

vendredi, 28 septembre 2018 15:02

Où fait-il bon prendre ses congés paternité ?

Interview d'Antoine MATH dans Le journal Toulousain du 27 septembre 2018

vendredi, 28 septembre 2018 11:36

Bulletin des nouveautés 801

Les deuxièmes Rencontres de l’IRES et de l’ISST porteront sur la réforme de la formation professionnelle et de l’assurance chômage dans le contexte de la récente loi « Avenir professionnel ».
Considérée par le gouvernement comme l’acte II des réformes du marché du travail, la loi du 5 septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel renforce la centralité de l’État, sans pour autant garantir l’engagement financier de l’État.On peut s’interroger sur le sens de cette réforme du paritarisme et des moyens mobilisés pour la sécurisation des parcours professionnels. Est-elle annonciatrice d’une transformation d’un modèle social qui serait, pour certains, inadapté à la « 4e révolution industrielle » ?

La journée portera plus spécifiquement sur :
1. L’accès à la formation professionnelle.
2. Les nouveaux droits de l’assurance chômage.
Les débats associeront des chercheurs (économistes, juristes, sociologues…) et des responsables syndicaux dans le cadre de deux sessions thématiques. Les échanges seront nourris par les résultats d’études et de recherches réalisées par les chercheurs de l’IRES et les enseignants-chercheurs de l’ISST.

Organisé par Frédéric Lerais (IRES) et Nicole Maggi-Germain (ISST)

L’entrée est libre mais l’inscription obligatoire, étant donné le nombre limité de places

Pour s’inscrire : contact[arobase]ires.fr

Programme de la journée

9h00 Accueil des participants

9h30 Ouverture des Rencontres IRES-ISST

9h45 Réformer ou refonder le droit
de la formation professionnelle continue ?

14h00 Assurance chômage : de nouveaux droits ?

16h30 Clôture

Télécharger le programme

Télécharger la présentation d'Anne FRETEL "Le contrôle des demandeurs d'emploi"

Télécharger la présentation de Jacques FREYSSINET "Le nouveau régime d'indemnisation du chômage"

Télécharger la présentation de Jean-Marie LUTTRINGER "L'écosystème de la formation professionnelle après la réforme"

Télécharger la présentation de Nicole Maggi-Germain "La réforme de la FPC : accompagner ou canaliser les travailleurs dans la construction de leur parcours de formation ?"

ISST - 16, Boulevard Carnot, 92340 Bourg-la-Reine

 

Participation d’Odile Chagny aux rencontres nationales de la médiation numérique, en animation de l’atelier autour de l’impact social de la transformation numérique, organisé par le groupe UP.

http://www.nantesdigitalweek.com/evenement-2018/rencontres-nationales-de-mediation-numerique/

Impact social de la transformation numérique

Les transformations engendrées par l’économie numérique font évoluer les modèles d’affaires et bousculent les acteurs économiques et sociaux historiques. Elles les conduisent à renouveler les champs de réflexion et d’actions sur les questions du travail, des compétences, des relations sociales et des modalités de collaboration, du partage de la valeur, voire des formes de représentation... autant de questions qui demandent à être débattues.

Prenant appui de nombreux travaux, tels que ceux réalisés au sein de l’initiative « Sharers and Workers », cette conférence « Regards croisés » et l’atelier qui la suivra, visent à faire témoigner des acteurs économiques et sociaux sur la vision qu’ils ont de l’impact du numérique sur le monde du travail, dans les entreprises et les territoires, et sur les solutions nouvelles qui y sont ou qui peuvent y être apportées.

La conférence et l’atelier permettront donc de mesurer comment le numérique impacte le monde du travail.

La Conférence "Regards croisées" sera animée par Arnaud BREUIL de Up
Raphaëlle BERTHOLON, Secrétaire nationale de la CFE-CGC et Jean-Luc MOLINS, secrétaire national de l’UGICT-CGT, viendront livrer l’analyse que les organisations syndicales font de l’impact du numérique sur le travail, le droit et l’accès à la protection sociale et les propositions faites aujourd’hui par leurs organisations sur ces enjeux fondamentaux.

Quel diagnostic les organisations syndicales font-elles de la situation?
Quelle est la place des organisations syndicales et plus généralement des corps intermédiaires dans le contexte de la transformation numérique?
Quels sont les actions que les organisations syndicales mettent en place?

L'atelier qui suivra permettra de prolonger les débats : il sera animée par Odile CHAGNY de l'Institut de Recherches économiques et sociales, animatrice du réseau Sharers and Workers.

L’ANACT, Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, étudie depuis plusieurs années et de façon spécifique l’impact du numérique sur les conditions de travail, tant dans qu’en dehors des entreprises.
Amandine BRUGIERE, Responsable du département Etudes et Capitalisation prospective de l’ANACT, viendra témoigner des réflexions et pistes d'actions portées dans le cadre du transformateur numérique : comment le numérique peut-il revivifier les communs? quelles nouvelles formes de collaboration et d'organisations distribuées permettent-ils? et comment accompagner ces projets dans les territoires?

Enfin, Lieza DESSEIN de SMart, témoignera des réponses construites ces dernières années au bénéfice des travailleurs du numérique. SMart de forme coopérative, est présente dans 9 pays de l’Union européenne. Forte de ses 85 000 membres, travailleurs indépendants associés, SMart imagine et développe des solutions pour répondre aux enjeux auxquels ces travailleurs sont confrontés : ces dernières peuvent-elles être dupliquées et quelles sont les pistes de travail mises en oeuvre ?

Participation d’Odile Chagny à la seconde étape du Transformateur Numérique autour des communs, dans le cadre de la participation de l’IRES via le réseau Sharers & Workers, à l’organisation de cette 8e édition du Transformateur Numérique.
Lien vers le site du Transformateur Numérique : https://www.letransformateur.fr/appels-a-projets-thematiques/candidats-8e-appel-projets
Présentation du Transformateur Numérique
Le Transformateur Numérique est un dispositif d’innovation collaborative porté par l’ANACT et la FING, soutenu par le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA), visant à accélérer des initiatives mettant le numérique – ou la culture numérique – au service de la qualité de vie au travail.
La 8e édition du Transformateur est organisée avec la collaboration duGroupe Chronos et le réseau Sharers & Workers (co animé par l‘IRES et ASTREES), autour du thème Travail et communs, travail en commun
La première étape du transformateur s’est déroulée les 14 et 15 juin à Superpublic, avec les quinze porteurs de projets retenus https://www.letransformateur.fr/appels-a-projets-thematiques/candidats-8e-appel-projets . La seconde étape s’est déroulée le 31 août à Lyon avec le Coaching des Possibles.

Participation d’Odile Chagny au premier Module de la 36e session nationale organisée par l’INTEFP “Digitalisation, plateformes, données : l'emploi et le travail en devenir, de nouveaux défis pour le dialogue social ?", en sa qualité de membre du conseil scientifique de la session.

Pour plus d’informations, voir ci dessous.
http://www.intefp.travail-emploi.gouv.fr/plus/actualites/90-la-36e-session-nationale-de-l-intefp

Cette 36e édition se déroulera de juillet 2018 à octobre 2019. Cette Session Nationale réunira des responsables syndicaux et professionnels, des chefs d’entreprise publiques ou privées, des cadres de l’administration d’Etat ou des collectivités territoriales, des parlementaires et des journalistes.
Elle se déroulera sur 5 modules répartis comme suit :
Module 1 : du 3 au 6 juillet 2018 (Intefp, Marcy-l'Etoile).
Module 2 : du 27 octobre au 3 novembre 2018 (voyage d'étude hors Europe).
Module 3 : du 10 au 13 décembre 2018 (France).
Module 4 : du 2 au 9 mars 2019 (voyage d'étude Europe).
Module 5 : du 23 au 26 avril 2019 (Intefp, Marcy-l'Etoile).
ionale de l’INTEFP, 3 au 6 juillet

vendredi, 14 septembre 2018 11:49

Interview d'Antoine Math par Jean-Jacques Bourdin

Antoine MATH interviewé dans l'émission Bourdin Direct sur RMC le 13 septembre 2018

Intervention de Marcus Kahman à l’université 3M de la Fédération Transports et Environnement de la CFDT le 3 au 5 octobre à Bierville. Elle porte sur le rapport des jeunes au syndicalisme.

http://www.cfdt-transports-environnement.fr/actualites/universite-3m

jeudi, 13 septembre 2018 13:49

Bulletin des nouveautés 800

mardi, 11 septembre 2018 14:39

Contact

Le lien vers le site de Sharers & Workers : https://www.sharersandworkers.net/
Le compte twitter de Sharers & Workers : @SandW2016

Et par mail: Odile.chagny@ires.fr

mardi, 11 septembre 2018 14:38

Agenda

Sharers & Workers vous informe de ses événements ainsi que des séminaires, événements, débats autour de ses sujets d’intérêt sur les pages dédiées du site : rendez vous dans les rubriques événement et actualité.

mardi, 11 septembre 2018 14:38

Supports de présentations

Les animateurs du réseau Sharers & Workers interviennent à intervalle régulier dans des séminaires, des workshops, etc. Retrouvez et téléchargez ici les contributions présentées lors de ces différents événements.

mardi, 11 septembre 2018 14:37

La veille de Sharers & Workers

 Sharers & Workers organise une veille collaborative : chacun peut fournir du contenu, chacun est informé du contenu partagé par les autres. Pour toute information et s’inscrire, contacter julie.baudrillard@ires.fr