Version mobile du site Ires.fr à venir
A


N° 31 (septembre 0000)
Partager

Repères sur l'emploi des jeunes dans six pays européens

Yannick FONDEUR

Cet article est une version remaniée du cadrage statistique réalisé à partir de l'Enquête sur les Forces de Travail (EFT) d'Eurostat dans le cadre du programme de recherche auquel ce numéro spécial est consacré. L'objectif de ce travail était de fournir une vision statistique d'ensemble à partir de la base de données offrant le meilleur niveau de comparabilité sur l'emploi en Europe. Les résultats de l'exploitation de l'EFT sont présentés en deux temps : un cadrage général permet d'abord de mettre en évidence les principales caractéristiques de la situation des jeunes au regard de la formation, de l'emploi (statuts) et du chômage dans les différents pays ; une analyse plus fine s'attache ensuite à déceler des phénomènes de polarisation sectorielle et professionnelle. Le cadrage général fait ressortir une forte hétérogénéité des situations nationales. L'impression laissée par l'analyse des phénomènes de polarisation sectorielle et professionnelle est exactement inverse : sans être identiques, ces phénomènes apparaissent très similaires d'un pays à l'autre. On assiste donc à la fois, d'une part, au maintien de spécificités nationales fortes liés à l'hétérogénéité des systèmes de formation initiale ainsi qu'à diverses caractéristiques sociétales comme la place des femmes sur le marché du travail et, d'autre part, à une certaine convergence des types d'emploi occupés par les jeunes qui pourrait annoncer les transformations à venir des normes d'emploi en Europe. Les jeunes sont en effet avant tout des actifs récemment entrés sur le marché du travail et représentent une part très importante des flux d'embauches ; en stocks, leurs emplois reflètent dont très largement les caractéristiques des postes aujourd'hui proposés sur le marché externe.

En bref...