Version mobile du site Ires.fr à venir
A


N° 65 (septembre 0000)
Partager

L'individualisme tue-t-il le collectivisme ?

David PEETZ

Le présent article aborde un aspect essentiel de la question suivante : « le collectivisme du travail connaît-il un déclin substantiel ? ». Il accorde une attention particulière aux comportements à l'égard du collectivisme à l'aide de données nationales et transnationales sur les tendances concernant les dimensions du collectivisme sur des périodes allant jusqu'à vingt ans. Ces données montrent que les valeurs et identités collectives sont généralement aussi fortes (ou faibles) qu'il y a vingt ou trente ans. Si la source du problème est l'individualisation, nous ne devrions pas examiner l'individualisation des comportements mais bien les tentatives des employeurs et des gouvernements d'individualiser la relation de travail. Les stratégies de syndicalisation doivent renforcer les valeurs syndicales et instaurer des solidarités entre groupes plus complexes et hétérogènes que par le passé.

En bref...