Version mobile du site Ires.fr à venir
A


N° 74 (mars 2012)
Partager

Dynamiques et limites de l'autonomisation de l'expertise auprès des CHSCT

Paula CRISTOFALO

Depuis que le droit au recours aux experts en matière de conditions de travail a été accordé en 1982 aux représentants du personnel, on a vu apparaître, à côté des acteurs institutionnels - médecins, inspecteurs du travail? -, une autre catégorie de spécialistes, reconnus à partir du début des années 1990 comme experts agréés. Nous montrons l'évolution des principaux organismes intervenant à la demande des CHSCT. Créés dans le giron des organisations syndicales, leur ancrage durable dans ce milieu peut se lire à travers les stratégies déployées pour faire face à une double contrainte de reproduction des conditions symboliques et économiques de leur propre légitimité qui les conduit à une prise de distance avec les organisations syndicales. Cette prise de distance n'implique cependant pas de rupture des liens avec le mouvement syndical, mais plutôt une redéfinition de leurs relations mutuelles.

En bref...