Version mobile du site Ires.fr à venir
A


N° 80 (octobre 2014)
Partager

Évolution des modes de rémunérations dans la fonction publique d'État : vers une nouvelle cohérence ?

Carole MONIOLLE

Retraçant les mutations des rémunérations des fonctionnaires depuis les années 1980, l'étude s'attache à expliquer l'évolution de l'architecture des rémunérations dans la fonction publique d'État. Celle-ci a subi une double évolution liée, d'une part, à la cristallisation de certaines composantes (grille indiciaire, éventail hiérarchique, valeur du point de la fonction publique), d'autre part, au développement des rémunérations accessoires dans la rémunération totale. Ce changement renforce l'individualisation des rémunérations et n'est pas sans conséquence sur le niveau des pensions de retraite. Les politiques salariales s'avèrent peu ambitieuses tant sur le plan des perspectives indiciaires que de la durée des carrières, qui s'est allongée. Elles n'ont pas empêché la dégradation des débuts de carrière par rapport au Smic. En définitive, elles sont le résultat d'une politique budgétaire tendant à limiter les coûts salariaux.

Lire la suite

En bref...